LES SUJETS

Le palmier qui marche

Le palmier qui marche

Par René Villanueva Maldonado

De nombreux aspects de la biologie et de l'écologie de cette espèce sont encore inconnus, ce qui représente encore une énigme botanique qui fascine tous ceux qui la connaissent. Il existe plusieurs théories concernant la fonction de ce système racinaire particulier.

La façon dont ce palmier marche est dû au fait qu'il utilise des racines de pataugeoire et que son tronc ou son pied n'entre jamais en contact avec le sol. C'est alors que si le palmier reçoit un stimulus environnemental qui modifie ou produit un certain stress, il produira de nouvelles racines, du côté vers lequel il se déplacera, tandis que celles du côté opposé se dessèchent. De cette manière, le palmier parvient à parcourir des distances considérables, et plus encore si l'on tient compte du fait qu'il atteint une hauteur allant jusqu'à 25 mètres.

Cette espèce a une forte association avec les plantes épiphytes.

Il est distribué au Panama, en Colombie, au Venezuela et en Équateur, bien qu'il ait une large distribution géographique en tant que plante envahissante, se trouvant dans des pays comme le Mexique.

De nombreux aspects de la biologie et de l'écologie de cette espèce sont encore inconnus, ce qui représente encore une énigme botanique qui fascine tous ceux qui la connaissent. De cette manière, le palmier parvient à parcourir des distances considérables, et plus encore si l'on tient compte du fait qu'il atteint une hauteur allant jusqu'à 25 mètres.

Cette espèce a une forte association avec les plantes épiphytes.

Il est distribué au Panama, en Colombie, au Venezuela et en Équateur, bien qu'il ait une large distribution géographique en tant que plante envahissante, se trouvant dans des pays comme le Mexique.


Vidéo: Le plus grand chien du monde - Les zarbis (Septembre 2021).